CHAMPIONNAT de Skateboard électrique DIRT-TRACK 2014 à Hasseloch en Allemagne (photos, vidéo et récit)


Photos et vidéos ci dessous

 

Résultats du championnat de Skateboard électrique DIRT-TRACK 2014 à Hasseloch en Allemagne :

 

Organisateur : Kai Hauser http://www.elektro-skateboard.de

 

1ère place : Toma (Team Evo-Skate – Eride-Earth / France) 35,07 sec
2ème place : Felix (Team elektro-skateboard.de) 37,57 sec
3ème place : Kai (Team elektro-skateboard.de) 38,42 sec

 

 

 

Voici le récit de Toma, notre rider Evo-skate Vainqueur de l’événement :

Après quelques 800kms et une petite escale pour récupérer mon collègue rider Hub juste avant la frontière allemande, nous voici arrivés au meisterschaft dirt track de Hasseloch!
Une rue est bloquée pour permettre aux exposants de monter leurs stand et proposer les tests de plusieurs machines électriques de street ( skates, solowheel, trottinettes).


Mais nous, c’est le terrain qui nous intéresse!!
On se pause alors au bord du terrain ou Kai et toute son équipe sont en plein balisage du parcours et montage de la sono.
En sirotant une bière brassée par ces même organisateurs, on voit le parcours se préparer et se faufiler entre les bosses du terrain de dirt.

A première vue, il semble plutôt facile mais on ne peut pas tester immédiatement car les gars sont a sécher la trace avec des chalumeaux donc on en profite pour se détendre les jambes tout autour du site de l’évent ou il y a bien de quoi se gaver aussi! Street, chemins, petites routes, tout y est!!
Allez, maintenant les essais libres peuvent commencer.

Premier tour de piste et là, je découvre un parcours court, rapide, avec de bonnes trajectoires et une section bosses et virage relevé, j’adore!!
Plusieurs riders allemands nous rejoignent assez rapidement et tous ensemble, on se colle une bien bonne session!

Apres 2 heures de rides, on se dit avec hub, qu’on va peut etre lever le pied un peu pour garder des forces pour la compète du dimanche, donc, Allemagne oblige, on va reprendre une bière et discuter avec quelques riders. Je ne regrette pas d’avoir fait 8 ans d’allemand a l’école qui me permettent de bien participer aux discussions.

On regarde les autres rouler avec leurs machines double moteurs et gros pneu de karts qui sont impressionnantes et on en profite pour tester le solowheel…..hyper bizarre mais super fun!
Ensuite, le speaker nous appelle au micro donc on monte sur la rampe d’élan du terrain de dirt ou il se trouve.

Il nous présente au public, raconte je sais pas trop quoi mais on passe déjà pour des extra terrestres a ce que me traduit hub. Je décide alors d’en mettre une autre couche en partant direct du haut de cette rampe d’élan en fonçant vers la bosse qui suit…..ça passe…..c bon ca!! Hub me suit et voila qu’on tourne sur les bosses dirteuses pendant 30min sous les yeux hallucinés du public et des autres riders!! « Sie sind furukte franzosich » crie le speaker sans arrêts!! On passe pour des doux dingues!!

Reprise ensuite des essais ou là, je teste les différentes sections du parcours à assez hautes vitesse, le parcours est génial!! Les bosses commencent a bien piquer les papattes, une autre pause s’impose…..et là, une méga averse clos la journée en rinçant tout le monde ET le parcours.

Mega travaux pour vider les flaques qui se sont bien remplies pour leur permettre de sécher pour le lendemain. On leur donne un petit coup de main et on file a l’hôtel.
Petit mic-mac de clefs et nous voila dans notre chambre!
Un gars passe nous prévenir que certains se sont groupés pour aller manger.

On se gave donc dans un self service typé asiatique et on ne traîne pas trop car demain on a quand même une compète a gagner. lol!

Le deuxieme jour…

Après une très bonne nuit de repos, et une petit visite d’"her constructor" vers minuit car on squattait sa piaule…..lol…..nous voilà en route pour le petit déjeuner.

Tous sont autour de leurs cafés et on se joint a eux. Personne ne mange de choucroute!!
J’en profite pour bien me remplir l’estomac car la journée va être longue. C’est super en Allemagne, ils ont des croissants fourrés au nutella!! Mais je fais attention quand même de ne pas me péter le ventre, j’ai déjà les jambes tirent pas mal!
Chacun recharge les véhicules des machines aux batteries chargée et repart vers le site. Rendez vous fixé a 10h.
Les traces de la pluie sont encore bien visibles, section bien molle en sorties de virages, ou bien glissantes aussi par endroit. Le terrain n’est pas encore ridable, ils doivent ressortir les chalumeaux pour assécher tout ca.

Un nouveau rdv est fixé a 11h. On refait donc un petit tour avec hub mais cette fois on part en campagne sur des chemins sympas mais bien humides. Faut se méfier et bien slalomer entre les flaques pour ne pas noyer nos machines. On retrouve notre façon de rider habituelle: a fond dans les chemins….

11h, retour sur le site ou le séchage continue, on passe donc au bar pour s’hydrater façon allemande, à la bière, et là, on les fait tous halluciner. Ils sont vraiment fous ses francais!!

Apres quelques essais de machines comme un 2 roues motrices avec les gros pneus genre tracteur de Mo-Bo, super machine mais il lui manquait juste un hook, il est midi et le début des épreuves est donné. Boitier électronique et cellule de chronométrage sont testés.
Chaque rider doit effectuer 3 heat de 3 tours ou le meilleur temps est gardé.
Première manche, les premiers temps tombent autour des 50 secondes. Hub réalise un beau 43 secondes. Moi je fais 41 secondes au 1er tour, chute au 2eme et claque 38 secondes au dernier passage. Tout le monde est impressionné autour de moi alos que je peine a reprendre ma respiration!!

2eme manche, les temps descendent un peu et hub passe 3eme avec 41 secondes. De mon coté, je voulais passer sous les 35 secondes….1er tour, 35s, 2eme tour, 35s et dernier tour je passe a 34 secondes! Quel bonheur de conserver la première place, de voir tous les autres riders me féliciter et de ne plus sentir mes jambes!! La télé vient pour m’interviewer, difficile alors que seuls des bruits voulaient sortir de ma bouche, de parler anglais ou allemand!

Sur la dernière manche, kai, felix et tous les autres sont au taquet pour essayer de diminuer l’écart mais aucun de nous tous ne va améliorer énormément ses temps. Pour ma part, je reclaque 35, 36 et 35 secondes mais pas mieux!!
Ensuite, kai et felix me proposent de tester leur machine a 2 moteurs avec les gros pneus de kart. Impressionnant, ca tire a bloc et tout droit!! Par contre les pneus très larges n’accrochent pas beaucoup sur la terre. Mais mon physique ne permet plus du tout de claquer un meilleur chrono. 38 secondes quand meme!!

Ensuite, c’est la remise des prix, je rejoints donc kai et felix pour la remise des coupes et un arrosage complet et généralisé!!
Apres ce moment de bonne rigolade, il est temps de dire au revoir à nos hôtes. Tous nous disent vouloir passer en France pour se joindre a nous et prendre leur revanche!! C pas gagné pour ça mais ça présage de bons rides encore a venir.
Un petit BurgerKing sur la route du retour

et c’est le retour en france.

 

La vidéo du Run de Toma :

 

Photos par www.gwfoto.de