Mobilité électrique : On parle de nous dans Ouest-France ⚡


👉 Greg Nicholls, fondateur de la Evo-Spirit, marque spécialisée dans la trottinette électrique et le skate électrique, est interviewé dans Ouest-France.

Ci-dessous, un résumé :

• Pionnier du skate électrique

“Il y a une dizaine d’années, on est rentré dans la mobilité électrique par le skate. On était un peu pionniers en la matière à ce moment-là

• La trottinette électrique

La trottinette électrique, pratique et passe-partout est rapidement entrée dans Ia danse. “C’est un marché en pleine explosion. La trottinette est utilisée pour les petits déplacements, surtout par beau temps bien sûr. Certains l’utilisent pour se rendre à la gare avant de prendre le train. Elle se plie, ne prend pas de place et se transporte facilement “

• Le scooter électrique “FatScoot”

Le petit dernier de la panoplie est un scooter épuré, homologué, bi-place, qui possède une autonomie de 50 km environ. “C’est le même prix qu’un scooter thermique, moitié moins cher qu’un électrique classique, et c’est très design !” 

• Nouvelle technologie de batterie 🔋 

Une solution de remplacement est en train de voir le jour. “Le sodium pourrait être une  bonne alternative au lithium. La start-up Tiamat travaille actuellement sur ce projet en partenariat avec le CNRS (Centre National pour la Recherche Scientifique) et les nouveaux produits devraient arriver d’ici 2 ou 3 ans.


Ci-dessous, l’article en entier :

Pornichet La mobilité électrique a le vent en poupe

 

La mobilité électrique a le vent en poupe

Vélo, trottinette, scooter … Les modes de déplacements électriques pour les deux-roues ont le vent en poupe. Greg Nicholls développe la pratique sur la presqu’île.

Greg Nicholls est un adepte des sports de glisse qu’il enseigne et propose au public depuis de nombreuses années sur le port de Pornichet, avec son local qui fait office de base nautique et de magasin. Pour répondre à une demande croissante de la population presqu’îlienne, il a récemment franchi le pas qui séparait la glis­se nautique de la glisse terrestre en élargissant son offre. Il y a une dizaine d’années, on est entré dans la mobilité électrique par le skate. On était un peu pionniers en la matière à ce moment-là» reconnaît-il. Le ska­te est à la fois un moyen de déplacement et un loisir, orienté vers un public plutôt jeune et masculin. Mais ça reste forcément un marché de niche. C’est très physique et ce n’est pas adapté à tout le monde. »

Skate, trottinette, scooter …

La trottinette électrique, « pratique et passe-partout », est rapidement entrée dans la danse. « C’est un mar­ché en pleine explosion. La trottinet­te est utilisée pour les petits dépla­cements, surtout par beau temps bien sûr. Certains l’utilisent pour se rendre à la gare avant de prendre le train. Elle se plie, ne prend pas de place et se transporte facilement », assure Greg Nicholls.
Le petit dernier de la panoplie est un scooter épuré, homologué, bi-pla­ce, qui possède une autonomie de 50 km environ. « C’est le même prix qu’un scooter thermique, moitié moins cher qu’un électrique classi­que, et c’est très design ! » Le tout nouveau produit de la gamme Evo­Spirit, distribuée par Greg Nicholls, est à la disposition des clients dans le magasin Gliss Evolution, en atten­dant de se transporter dans la zone Pornichet Atlantique. cc Nous som­mes en train de développer un magasin entièrement dédié à la mobilité électrique et nous devrions pouvoir l’ouvrir dans un an environ. Il ne restera que la base nautique, ici sur le port. »

De nouvelles batteries

Les batteries qui sont utilisées sur les  deux et quatre roues électriques posent actuellement des problèmes de coût, de faible autonomie et de pollution lors de l’extraction du lithium nécessaire à leur fabrication. Mais pour Greg Nicholls, une solution de remplacement est en passe de voir le jour. « Le sodium pourrait être une bonne alternative au lithium. La Start-up Tiamat travaille actuelle­ment sur ce projet en partenariat avec le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et les nou­veaux produits devraient arriver sur le marché dans deux ou trois ans. »